Vision d’une communauté PHP

2009, Jun 06    

Suite à mon dernier billet, et la vague déferlante de phpfranciens :), on m’a reproché d’avoir critiqué sans argumenter. Ce n’est pas du tout mon genre et c’est pourquoi je me hâte d’y répondre. J’aurais d’ailleurs pu appeler cet article : « Lettre ouverte à PHP-France  » :)

Voici la question à laquelle je vais tenter de répondre :

Pourquoi les communautés PHP en place ne me conviennent-elles pas ?

Depuis que je suis dans le monde du PHP, j’arpente les divers forums, diverses communautés et je dois avouer qu’il y en a !!! Cependant, je n’ai jamais trouvé une où je puisse m’arrêter, me poser et participer complétement. Mon premier essai à l’âge de l’adolescence où on se cherche encore j’ai essayé le Site du Zéro. Ce fût une grossière erreur autant pour moi. Je m’aperçois aujourd’hui que cette communauté n’est absolument pas faite pour moi essentiellement dans l’esprit. Oui j’étais un zéro mais non je ne veux pas le rester. C’est logiquement que j’en suis parti, bien que de temps à autres j’y fais un tour (nostalgie quand tu nous tiens).

Ensuite, j’ai essayé un peu PHP-France, PHP-Debutant (comme je le dis dans l’article précédant) et rien ne m’a retenu. Pourquoi ?

Je n’ai pas fait le choix de passer mon chemin rationnellement au départ. J’ai regardé un peu les discussions en cours, l’état d’esprit et cela ne m’a pas plu, ni donné envie de rejoindre les personnes. J’ai fait la découverte hier qu’il y avait autant de monde que ça d’actif :D, c’est vous dire. Maintenant, qu’on me demande d’argumenter je vais tenter d’expliquer ce qui s’est fait naturellement, c’est à dire le fait de ne pas m’y arrêter.

Tout d’abord, l’un des principal objectifs pour moi dans une communauté est de m’y sentir bien. En effet, même s’il n’y a pas une activité débordante tout les jours, même si les boulets abondent en masse, du moment où je m’y sens bien tout roule. Par quoi cela commence t’il ? Je me suis souvent posé la question et j’avoue ne pas réussir à décrire l’alchimie qu’il me faut :).

Une partie présentation peut y contribuer. Attention, je parle d’une réelle présentation. Pas du genre : « J’ai x ans, j’aime ça, et à bientôt sur le forum ». Non, je parle d’une présentation où on se présente réellement. Une fois cette présentation faite je pense que le reste de la communauté peut commencer à s’ouvir (le forum par exemple). Cela apporte un côté humain, et montre dès le début une ouverture. Cela évite aussi les personnes qui posent une seule question. En effet, bien souvent elles sont trop impatientes et le fait de devoir se présenter, attendre un moment pour qu’il puisse écrire sur le forum… ben bien souvent il sera déjà parti. Pourquoi pas rajouter un sorte de mini-questionnaire sur la charte ? En effet, de plus en plus de gens ne la lisent même plus… et du coup on se retrouve avec un nombre hallucinant de topic hors-charte.

Une fois la présentation passée, la personne qui vient de s’inscrir et déjà un peu dans le bain. En effet, lorsque je suis arrivé sur PHPFrance par exemple, ben je n’osai même pas poster. C’est bête je vous l’accorde mais je sais ne pas être le seul dans ce cas.

Ensuite, ce que je recherche dans une communauté PHP c’est une émulation, pas que des questions techniques. En effet, parler de l’actu, des projets en cours, du monde de l’entreprise etc… intéresse énormément. En fait, pour essayer d’être plus clair, parler de ce qu’on ne parle pas d’habitude. Au boulot on parle de PHP au niveau technique, un peu de l’actu, du référencement, ce genre de choses mais pas par exemple des pontes PHP (ou gourous), des trucs à savoir absolument. J’ai commençé à toucher ça du doigt avec mon maître de stage, mais avant pas possible.

Je ne vais pas continuer à m’étaler des lignes et des lignes encore sur le sujet et je vais tirer une conclusion à double sens.

Soit, les communautés existantes dont PHPFrance fait partis ne sont pas à mon goût pour les raisons exprimées ci-dessus, par l’ambiance, les sujets ou encore l’intégration, soit… je ne suis pas près à intégrer une communauté, je n’ai pas encore l’esprit formaté pour cela. Pourtant, j’avoue que participer à une communauté est l’un de mes désirs. En effet, être seul dans son coin pour développer ne sert à rien…

N’ayant toujours pas trouvé chaussure à mon pied (qui est peut-être difforme en fait) j’ai écris le villet précédent. Je remercie PHPFrance pour sa réactivité et qui sait… peut-être fais-je reconsidérer mon avis… ou pas :)