Les applications multiplateformes [Intel]

2010, Nov 28    

On m’a contacté dans la semaine, pour que j’écrive un billet dans le cadre d’un jeu concours organisé par Intel. Il s’agit d’y expliquer ma vision sur le futur des applications multiplateformes. Bien que je m’y prenne tard pour la réalisation de ce billet, je trouve le sujet réellement excitant !

Comme vous pouvez vous en douter vu la thématique de ce blog, je vais orienter mon billet vers le monde du jeu :)

Le mutliplateforme

Comme tout le monde s’en aperçoit de plus en plus, les interactions avec le net ne se font plus uniquement via un ordinateur. Les consommateurs de cette information et de cette interaction sont de plus en plus nomades. Ordinateur personnels, ordinateurs portables, tablettes ou encore téléphone. Le wifi est de plus en plus présent dans tout les lieux communs ce qui facilite grandement cet accès.

Ainsi, lorsque l’on décide de créer un service accessible par le web, il faut penser à tout ces terminaux, à toutes ces plateformes. Nous allons prendre, comme dit précédemment, l’exemple d’un jeu.
Je joue, tu joues … ils jouent de partout

Prenons un simple jeu de gestion d’une équipe de rugby par exemple. Lorsque vous rentrez de votre boulot, vous vous installez tranquillement devant votre ordinateur pour jouer. Vous pouvez aussi y jouer depuis le travail si vous êtes devant un écran. Cependant, si le jeu dispose d’une application iPhone (ou android, ou autre) par exemple, vous pouvez aussi y jouer dans le métro, le bus ou dans la file d’attente de la poste !  (et vous savez comme moi qu’elle est bien longue ^^). Ainsi, vous pouvez visionner votre match, gérer votre infirmerie ou encore ne pas rater le super transfert capital pour votre saison.

C’est le jeu qui doit venir à vous et non l’inverse !

Elargissons notre esprit

Cependant, cela ne se limite bien sur pas au monde du jeu. Pour moi, nous nous dirigeons vers des applications « dégradées » des services proposés. Qu’est ce que j’entend par « dégradé » ?

Tout simplement, mettre à disposition les fonctions vitales, celles de « bases » de votre service accessible via n’importe quelle plateforme.
Prenons l’exemple d’un service d’une banque. L’essentiel des actions est possible via le guichet ou le bureau de votre banquier. Mais vous pouvez aussi voir vos comptes via votre téléphone, effectuer des virements via votre ordinateur ou encore prévoir un budget prévisionnel via votre tablette.

Le but de cette portabilité du service via différentes plateformes, et d’accompagner constamment votre utilisateur/client. Avouez que c’est tout de même pratique de pouvoir virer de l’argent à un ami via son téléphone, ou encore de savoir votre solde quand vous êtes dans le magasin pour acheter vos cadeaux de noël !

Ma pensée est assez simple en fait. Toutes les applications deviendront multiplateformes, de gré ou de force. En prenant l’exemple des banques toujours, si votre concurrent propose cela, vous lui emboiterez le pas pour ne pas perdre des clients. Bien sur, vous n’aurez jamais autant de possibilité via votre téléphone ou encore votre ordinateur que dans une agence. Mais, les actions de la vie quotidienne y seront, et vous faciliteront grandement la vie !

Et vous, qu’en pensez vous ?